Christian Globensky, livre d’artiste Comment j’ai appris à me tenir droit, KTA éditions, 2014, 105 p.

couve-1

Comment j’ai appris à me tenir droit, 2014.

Christian Globensky, KAT Éditions, 105 pages. Conception graphique : KTA Studio.
Diffusion : Keep Talking Agency, Paris.

Ce petit livre d’artiste que vous allez découvrir dans un instant, que l’on pourrait croire dans un premier temps destiné à une collection de développement personnel, embrasse en fait un champ bien plus large, allant de la philosophie à l’esthétique. Si son auteur entend démontrer que l’usage du don est au cœur de la réalisation de soi, entendue ici comme un phénomène esthétique, c’est pour mieux poser cette question : « Comment peut-on devenir un sponsor de la générosité ? » Parce que le dépassement de soi requiert avant tout un don de soi, ce livre accorde également une attention toute particulière au langage du corps, donnant au lecteur de multiples conseils afin de lui permettre de vivre à la fois une renaissance esthétique et athlétique.

How I learned to stand tall, 2014.

Christian Globensky, KAT Éditions, 105 pages.
Conception graphique : KTA Studio.
Diffusion : Keep Talking Agency, Paris

How I learned to stand tall, which presents itself as a true aesthetic manual, at once fun and educational. Targeted for the general public but also for connoisseurs, this book is for lovers of Art and Contemporary creation. The spirit of this book, which can be described as a collection of « self-Improvement » tips, owes much to the message of the great Paul Arden in his book: It’s Not How Good You Are, It’s How Good You Want to Be, published by Phaidon. While the latter is based on the art of the slogan, How I learned to stand tall, engages the reader in the philosophy and aesthetics of being, in a simple and humorous way.

Acheter / Purchase : http://livre.fnac.com/a8634956/Christian-Globensky-Comment-j-ai-appris-a-me-tenir-droit