Christian Globensky, musique Paradise Christian Globensky, KAT Studio, Paris, 2003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paradise

Musique de Christian Globensky, CD-Trash & samples, 22mn15sec. KAT Studio, Paris, 2003

Extrait :   1) The horror   1 :25         2) They lie    4 :33

 

Paradise (le paradis) est ici synonyme d’Apocalypse now. Le film de Francis Ford Coppola, tout d’abord. Et du colonel Kurtz, alias Marlon Brando ensuite. Presque tous les samples de voix que l’on y entend sont tirés de ce film, du speech final de Brando. L’Horreur y est partout répétée. L’Apocalypse s’est déjà produite maintes et maintes fois. Et nous en sommes les survivants. « Ils mentent, ils mentent et nous devons être miséricordieux avec ceux qui mentent », s’entend-t-on crier au Paradis. Le tout prend la forme d’étonnants mantras, qui nous invitent à développer un flaire afin de reconnaître le mensonge comme mensonger, et de ne jamais s’habituer à la puanteur du mensonge.

Développant un concept tout à fait original de composition musicale lowtechno, parce que l’unique instrument est un petit lecteur CD portatif (Tehcnics SL-XP300). Appelée CD-Trash, parce que recyclant des CD-audios destinés à la corbeille : rayés, trainés dans la poussière — ils sont bon pour la poubelle —  cette musique est donc composée à partir des multiples samples ainsi récupérés.

 

Paradise

Musique de Christian Globensky, CD-Trash & samples, 22mn15sec. KAT Studio, Paris, 2003

Extrait :   1) The horror   1 :25       2) They lie    4 :33

 

Paradise is here synonymous with Apocalypse now. Francis Ford Coppola’s film, first of all. And Colonel Kurtz, alias Marlon Brando afterwards. Almost all samples of voices that we hear are from this film, the final speech of Brando. Horror is everywhere repeated. The Apocalypse has already happened over and over again. And we are the survivors. « They lie, they lie, and we have to be merciful to those who lie … » we hear cry out in Heaven. The whole thing takes the form of astonishing mantras, which invites us to develop a scent to recognize lying as lies, and never get used to the stench of lies.

Developing a very original concept of lowtechno music composition, because the only instrument is a small portable CD player (Tehcnics SL-XP300). Called CD-Trash, because recycling CD-audio for the trash: striped, dragged in the dust – they are good for the trash – this music is composed from multiple recovered samples.