Christian Globensky, créations dérivées Rubens (study of Nietzsche in profile), National Gallery, Prague Carte postale, 10x15cm, KTA Studio, 2017.

Le tableau de Peter Paul Rubens, « Study of a Man in Profile » (1611-1612), se trouve bel et bien à la National Gallery de Prague (Czech Republic). Lorsque j’ai découvert ce tableau, j’ai été frappé par la ressemblance qu’on pouvait y voir avec le philosophe allemand, Frédérique Nietzsche. Par une simple manipulation numérique, j’ai accentué cette ressemblance. La carte postale n’est pas commercialisée, elle fait simplement partie de mon travail d’artiste.

VERTICAL TENSIONS Left: Rubens (Study of Nietzsche in profile), National Gallery, Prague.  Carte postale,  10x15cm. KTA Studio,  2016. Right: Rubens (Nietzsche carrying Christ on his descent from the cross), Cathedrale of Our Lady, Belgium.  Carte postale,  10x15cm. KTA Studio,  2017

En faisant quelques recherches, j’ai découvert que cette « étude » avait été réalisée en vue de la préparation d’un triptyque, « La décente de la croix » (1616-1617), aujourd’hui à la Cathédrale Notre-Dame d’Anvers. L’image est trop belle pour être vraie : Nietzsche portant le Christ à sa descente de la croix. On y entend les échos assourdissants du Ecce homo de Nietzsche : « Dionysos contre le crucifié », ou encore, « Bouddha contre le crucifié », mais entendu ici non pas comme une confrontation surexcitée, mais comme un méticuleux réajustement des tentions verticales jusqu’ici codées par la religion et la métaphysique.

Rubens (study of Nietzsche in profile), National Gallery, Prague. Carte postale duo, 10x15cm, KTA Studio, 2017.

Rubens (Nietzsche carrying Christ on his descent from the cross), Cathedral or Our Lady,  Belgium. Carte postale duo, 10x15cm, KTA Studio, 2017.

The painting by Peter Paul Rubens, « Study of a Man in Profile » (1611-1612), is indeed in the National Gallery, in Prague (Czech Republic). When I discovered this picture, I was struck by the resemblance that could be seen with the German philosopher, Frederique Nietzsche. By a simple numerical manipulation, I accentuated this resemblance. And in doing some research, I discovered that this « study » had been carried out with a view to the preparation of a triptych, « The decent of the cross » (1616-1617), today at the Cathedral Notre-Dame, in Antwerp.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités