Livre Comment j’ai appris à me tenir droit KTA Éditions, Les presses du réel, 2014-2018.

 » Christian Globensky a raison de nous inviter à relire Nietzsche et de montrer que le souci d’être juste, de savoir se tenir, n’a rien à voir avec ce souci de calme et de sérénité abstraite. Être juste repose sur des exigences toutes simples comme se tenir droit, savoir que manger, comment parler à quelqu’un, comment ouvrir et fermer une porte… Voilà ce qu’il nous faut apprendre. Christian Globensky a raison de souligner que notre difficulté vient d’un déni de notre corps. De ne plus savoir se tenir droit. » Fabrice Midal

Comment j’ai appris à me tenir droit

Seconde éditions augmentée, KTA Éditions, distribution et diffusion Les presses du réel, 2014-2018.

Toujours édité par la Keep Talking Agency, et une conception graphique de KTA Studio, ce livre sera dorénavant diffusé par Les presses de réel. KTA Éditions s’est confronté en 2014 au livre de développement personnel, un genre à succès dans les librairies d’un monde en quête de spiritualité et de sens. Sur le mode du pastiche et de l’humour, “Comment j’ai appris à me tenir droit”, est un livre d’artiste qui s’offre au lecteur comme un petit manuel d’esthétique pour apprendre à faire de sa vie une œuvre d’art. Auto-édité et auto diffusé, vendu à plus de 2 500 exemplaires, le livre a rapidement trouvé son public. La seconde édition est augmentée d’une préface de Fabrice Midal, philosophe et fondateur de l’école occidental de méditation, et d’une postface de Christian Ruby, philosophe et spécialiste de la figure du spectateur.

Deuxième livre de ma rentrée : « Comment j’ai appris à me tenir droit » de Christian Globensky artiste-philosophe. Pastichant les collections de développement personnel Christian Globensky propose de penser avec son corps, d’affronter la vie sans culpabilité, et de s’intégrer dans la mêlée avec pragmatisme et générosité. Le Nietzsche d’Ecce Homo se combine au Bouddha, comme il se doit, pour embrasser le champ de l’esthétique. Distribué aux Presses du Réel, l’ouvrage est préfacé par le sympathique et médiatique « gourou » : @FabriceMidal.  »
Anne-Marie Morice
transverse-art.com

Retrouvez Globensky Christian avec son « Comment j’ai appris à me tenir droit »diffusé par @PressesReel, préfacé par @FabriceMidal ( voir Transverse-art @ammorice2), et @franckancel pour cet entretien réalisé par la Galerie Stéphane Mortier .

 » Un petit bijou littéraire de Globensky Christian à lire de toute urgence !  « 
Valérie Grange-Saphis, It Art Bag
« « Comment j’ai appris à me tenir droit » de Christian Globensky artiste-philosophe. Pastichant les collections de développement personnel Globensky Christian, propose de penser avec son corps, d’affronter la vie sans culpabilité, et de s’intégrer dans la mêlée avec pragmatisme et générosité. Le Nietzsche d’Ecce Homo se combine au Bouddha, comme il se doit, pour embrasser le champ de l’esthétique. »
Anne-Marie Morice, Transverse
 » Ce livre est une « farce sérieuse » au sens où il s’adresse à chacun de nous en semblant nous tourner en dérision. Pourtant, rien de plus terriblement sérieux que cette réflexion, mais d’un sérieux qui s’oppose à l’esprit de sérieux que fustigeait Nietzsche justement, figure tutélaire de l’ouvrage.  Qui n’a déjà tenté de contredire l’évidence du monde en soi ? De se dépasser ? Alors, allez voir ce qui se passe dans ce cas ! »
Jean-Louis Poitevin, TK21
« “Il s’agit parfois d’une idée pour que tout bascule. Pour que d’un abîme, d’une béance sans mot, surgisse un abysse de lumière“, Globensky Christian, “Comment j’ai appris à me tenir droit“, Keep Talking Agency, lecture qui m’accompagne sur le chemin du retour à Paris après un week-end effervescent à Brussels. »
Valérie Toubas, Point contemporain
signatures/discussions/performances :
à Bruxelles au WIELS le dimanche 21 octobre de 15h00 à 18h00
à Paris au Palais de Tokyo, le mercredi 24 octobre de 18h30 à 21h00
à Strasbourg au Syndicat Potentiel, le samedi 27 octobre à 14h30
à Tours au CCCOD, le samedi 3 novembre de 16h30 à 18h00
à Metz à Modulab, le jeudi 15 novembre de 18h30 à 21h00
à Bordeaux au CAPC, le samedi 23 mars de 15h30 à 18h00

 

 

 

 

How I learned to stand tall

Second edition augmented, KTA Editions, distribution and diffusion The presses of the real, 2014-2018.

Always published by the Keep Talking Agency, and a graphic design by KTA Studio, this book will now be released by Les presses de réel. In 2014, KTA Éditions was confronted with the book of personal development, a genre of success in the bookstores of a world in search of spirituality and meaning. In the mode of pastiche and humor, « How I learned to hold myself right », is an artist’s book that offers the reader as a small aesthetic manual to learn how to make his life a work of art. Self-published and self-distributed, sold over 2,500 copies, the book quickly found its audience. The second edition is augmented by a foreword by Fabrice Midal, philosopher and founder of the Western School of Meditation, and an afterword by Christian Ruby, philosopher and specialist of the figure of the spectator.

Signature at the Palais de Tokyo Bookstore, Wednesday, October 24, 6:30 pm to 9:00 pm